1
11/2019
AUTHOR
Nadège Domergue
IDEAS

Étudiants internationaux, comment les recruter?

Read IN FRENCH

Le nombre d’étudiants internationaux au Canada explose ces dernières années !

Nombre d'étudiants étrangers au Canada ces 20 dernières années x 4

Où les trouver et comment les séduire ?

Les principaux obstaclesà leur établissement sont : la langue, le fait detrouver un emploi et la lourdeur du processus d'immigration. C’est suite à ces défis que le gou-vernement a décidé d’alléger les démarches et de créer des programmes pour lesinciter à rester.

- Rapprochez-vous des programmes et plateformes Je reste au Québec, Je choisis Montréal(Grand Montréal), Québec en tête (Région de Québec) et bien sur du Conseil Québécois des Ressources Humaines en Tourisme (CQRHT) et du nouveau site Web Mon emploi en tourisme pour y découvrir des témoignages d’étudiants, des évènements et trouver des partenaires.
- Mettez en valeur vos offres d’emploi auprès des universités, des collèges et des sites dédiés aux étudiants étrangers comme Guichet-Emplois.gc.ca.
- Organisez des évènements pour vous faire connaître dans leurs locaux et lors d’évènements spéciaux.
- Intégrez les forums de discussions tel que forum.immigrer.com pour les Français.
- Investissez les salons de l’emploi à l’international ou collaborez avec Accès Études Québec, qui organisent des représentations dans certains salons.

Est-ce compliqué de les embaucher ?

Non, à condition de bien vérifier la validité de leur permis, de respecter les conditions d’embauche et de faire attention à la date exacte d’expiration de leur permis d’étude et de travail. Si la date d’expiration est proche, incitez-les à engager les procédures pour la demande de permis de travail. Sachez que si la personne n’a pas obtenu son permis de travail alors que son permis d’étude a expiré, son statut devient« temporaire ». Il peut continuer à travailler pour vous jusqu’à obtention de son permis de travail, mais il ne peut pas quitter le territoire canadien (il se verra refuser l’entrée aux douanes en revenant). D’un hypothétique contrat de 20h par semaine, il pourrait alors devenir un employé à temps plein par la suite.

Qui sont-ils et d'où viennent-ils ?

Les Français représentent 40 % desétudiants étrangers dans les universités québécoises.Les autres origines des pays francophones présents : 82 % des Tunisiens, 70 % des Marocains et 64 % des Sénégalais étudiant au Canada ont choisi un établissement québécois.

D’ici 2030, dix millions d’étudiants étrangers dans le monde dont 1  million au Canada  !
Montréal parmi les meilleures villes étudiantes au monde

Pourquoi viennent-ils au Canada ? Quels sont les facteurs de compétitivité ?

Citoyenneté accessible, Visa de travail, Avantages sociaux, Frais de scolarité avantageux, Bonnes conditions conjoncturelles

Pourquoi miser sur ce marché et investir dans leur embauche ?

Ils peuvent travailler pour vous pendant leurs études

Le permis d’étude permet une flexibilité en termes d’heures travaillées. Si l’étudiant est inscrit à temps plein, il peut travailler en parallèle de ses études. Il peut réaliser un stage de plusieurs mois ou travailler jusqu’à 20h/semaine.

Ils peuvent décider de rester après leurs études et travailler pour vous à temps plein

Après l’obtention de leur diplôme, ils peuvent rester sur le territoire grâce à plusieurs options de visas et de permis de travail longue durée. Souvent, le délai de leur étude leur permet d’entamer une demande de résidence permanente.

Leurs conjoints bénéficient automatiquement d'un permis de travail et peuvent travailler pour vous

Ce permis de travail en tant que conjoint de fait (octroyé grâce au permis d’étude de leur partenaire) leur donne l’occasion de pénétrer le marché du travail plus facilement et d’acquérir une première expérience de travail au Québec.

Sources : Courrier international, Radio Canada, Institut du Québec, Immigrant Québec

Other Insights

3 strategies to raise awareness of your sustainable practices and offers

Travellers are adopting increasingly green behaviour and expect similar changes from tourism businesses.

READ MORE

The Rise of Authentic Experiences

This summary presents managerial-type information about the Authentic Experiencer. It was designed as a practical tool dedicated to Quebec tourism managers.

READ MORE

The ABC of a seduction operation with residents

Staycation, or “locatourism”, does not date from the pandemic, but is a trend that has been growing in importance for several years. 

READ MORE
1
11/2019
AUTEUR
Nadège Domergue
ÉCLAIREZ VOS IDÉES

Étudiants internationaux, comment les recruter?

Read IN ENGLISH

Le nombre d’étudiants internationaux au Canada explose ces dernières années !

Nombre d'étudiants étrangers au Canada ces 20 dernières années x 4

Où les trouver et comment les séduire ?

Les principaux obstaclesà leur établissement sont : la langue, le fait detrouver un emploi et la lourdeur du processus d'immigration. C’est suite à ces défis que le gou-vernement a décidé d’alléger les démarches et de créer des programmes pour lesinciter à rester.

- Rapprochez-vous des programmes et plateformes Je reste au Québec, Je choisis Montréal(Grand Montréal), Québec en tête (Région de Québec) et bien sur du Conseil Québécois des Ressources Humaines en Tourisme (CQRHT) et du nouveau site Web Mon emploi en tourisme pour y découvrir des témoignages d’étudiants, des évènements et trouver des partenaires.
- Mettez en valeur vos offres d’emploi auprès des universités, des collèges et des sites dédiés aux étudiants étrangers comme Guichet-Emplois.gc.ca.
- Organisez des évènements pour vous faire connaître dans leurs locaux et lors d’évènements spéciaux.
- Intégrez les forums de discussions tel que forum.immigrer.com pour les Français.
- Investissez les salons de l’emploi à l’international ou collaborez avec Accès Études Québec, qui organisent des représentations dans certains salons.

Est-ce compliqué de les embaucher ?

Non, à condition de bien vérifier la validité de leur permis, de respecter les conditions d’embauche et de faire attention à la date exacte d’expiration de leur permis d’étude et de travail. Si la date d’expiration est proche, incitez-les à engager les procédures pour la demande de permis de travail. Sachez que si la personne n’a pas obtenu son permis de travail alors que son permis d’étude a expiré, son statut devient« temporaire ». Il peut continuer à travailler pour vous jusqu’à obtention de son permis de travail, mais il ne peut pas quitter le territoire canadien (il se verra refuser l’entrée aux douanes en revenant). D’un hypothétique contrat de 20h par semaine, il pourrait alors devenir un employé à temps plein par la suite.

Qui sont-ils et d'où viennent-ils ?

Les Français représentent 40 % desétudiants étrangers dans les universités québécoises.Les autres origines des pays francophones présents : 82 % des Tunisiens, 70 % des Marocains et 64 % des Sénégalais étudiant au Canada ont choisi un établissement québécois.

D’ici 2030, dix millions d’étudiants étrangers dans le monde dont 1  million au Canada  !
Montréal parmi les meilleures villes étudiantes au monde

Pourquoi viennent-ils au Canada ? Quels sont les facteurs de compétitivité ?

Citoyenneté accessible, Visa de travail, Avantages sociaux, Frais de scolarité avantageux, Bonnes conditions conjoncturelles

Pourquoi miser sur ce marché et investir dans leur embauche ?

Ils peuvent travailler pour vous pendant leurs études

Le permis d’étude permet une flexibilité en termes d’heures travaillées. Si l’étudiant est inscrit à temps plein, il peut travailler en parallèle de ses études. Il peut réaliser un stage de plusieurs mois ou travailler jusqu’à 20h/semaine.

Ils peuvent décider de rester après leurs études et travailler pour vous à temps plein

Après l’obtention de leur diplôme, ils peuvent rester sur le territoire grâce à plusieurs options de visas et de permis de travail longue durée. Souvent, le délai de leur étude leur permet d’entamer une demande de résidence permanente.

Leurs conjoints bénéficient automatiquement d'un permis de travail et peuvent travailler pour vous

Ce permis de travail en tant que conjoint de fait (octroyé grâce au permis d’étude de leur partenaire) leur donne l’occasion de pénétrer le marché du travail plus facilement et d’acquérir une première expérience de travail au Québec.

Sources : Courrier international, Radio Canada, Institut du Québec, Immigrant Québec

AUTRES ARTICLES

Pandémie et tourisme durable: pourquoi et comment faire évoluer votre organisation en 5 étapes

Le consommateur de 2020 est informé et exigeant. Il s’attend à ce que les entreprises agissent selon ses valeurs personnelles.

LIRE PLUS

6 conseils marketing simples pour rebondir en temps de pandémie

Voici 6 conseils marketing pour se préparer à une saison touristique hivernale inédite et à l’année 2021, où nos habitudes seront probablement encore chamboulées.

LIRE PLUS

L’ABC d’une opération séduction auprès des résidents

Le staycation, ou locatourisme, ne date pas de la pandémie, mais constitue une tendance qui gagne en importance depuis plusieurs années.

LIRE PLUS