3
02/2019
AUTHOR
Camille Derelle Aubut
IDEAS

Exploiter le potentiel de la nuit en nature

Read IN FRENCH

Loin de l’effervescence de la vie nocturne des grands centres, les attractions en nature exploitent de plus en plus le potentiel touristique de la nuit.

Regarder vers le ciel

Alors que les villes ne cessent de croître, la pollution lumineuse qui accompagne ce phénomène ne permet plus aux populations urbaines de profiter pleinement de la beauté d’un ciel étoilé. Pour les citadins, l’observation des astres constitue dorénavant un luxe réservé au temps des vacances et la Voie lactée est devenue un produit touristique à part entière. Ainsi, les destinations nature proposent de plus en plus des produits uniques où se mêlent aventure, découverte et expériences culturelles inédites.

En Nouvelle-Écosse, le parc national et lieu historique national Kejimkujik porte le titre officiel de réserve de ciel étoilé (RCE) décerné par la Société royale d’astronomie du Canada. Cette reconnaissance garantit aux visiteurs de vivre une expérience d’observation unique, peu importe la période de l’année. Le parc s’est engagé à œuvrer à la protection et à la mise en valeur de la visibilité de la voûte céleste sur son territoire, à la sensibilisation aux effets de la pollution lumineuse et au développement d’activités d’interprétation. Une trousse d’outils astronomiques est disponible à la location, des spectacles et des récits au coin du feu témoignent de la forte présence des astres dans les légendes autochtones et des excursions nocturnes en canot permettent l’observation des étoiles avec un guide.

Source: Parc national et lieu historique national Kejimkujik

Si les aurores boréales et les panoramas nocturnes d’exception offrent l’occasion de vivre des expériences uniques, le crépuscule présente également un spectacle qui permet aux destinations touristiques de se démarquer. Le village de Kamouraska, au Québec, se voit ainsi régulièrement décerner le prix du plus beau coucher de soleil au Canada par les visiteurs et les professionnels de l’industrie touristique. En 2016, la région du Bas-Saint-Laurent a choisi d’intégrer le phénomène à sa campagne de promotion en lançant deux concours. Le premier, « Prescription d’un coucher de soleil » permettait aux internautes d’envoyer une des six photos de coucher de soleil prises sur le territoire à leurs amis en manque de vacances ou de vitamine D. Le deuxième, « La Grande Chasse aux couchers de soleil », récompensait le meilleur cliché pris dans la région à la brunante.

Source : couchersdesoleil.com

S’aventurer au cœur de la nuit

Explorer la nature de nuit favorise une immersion profonde dans l’environnement, invite au ressourcement et facilite la rencontre avec une faune qui se fait discrète en journée.

Excellent moyen de porter un regard différent sur un territoire, les safaris de nuit attirent les visiteurs qui veulent découvrir les habitudes nocturnes des animaux. À Saint-Thomas, une des Îles Vierges des États-Unis, une excursion en kayak à fond transparent est proposée par le Frenchman’s Reef & Morning Star Marriott Beach Resort. Équipés de lumières LED, les curieux qui souhaitent observer la faune marine après le coucher du soleil sont encadrés par un guide en planche à pagaie qui leur expose les spécificités de l’écosystème local et les initie aux valeurs écologiques. Attirés par la lumière, les tarpons, les raies et les tortues se plaisent à venir saluer leurs visiteurs nocturnes.

Kayak nocturne dans les Îles Vierges
Source : Marriott International

Au Colorado, Lakota Guides, une entreprise spécialisée dans le tourisme d’aventure, offre une sortie en rafting avec des jumelles de vision nocturne. Les participants peuvent ainsi vivre les sensations fortes propres à l’activité, décuplées par l’obscurité, mais aussi observer les étoiles, la flore et les animaux qui vivent le long du fleuve Colorado. Le recours à la vision nocturne permet à l’entreprise de se démarquer grâce à une expérience unique, au croisement entre exploration de la nature et utilisation de nouvelles technologies.

Découvrir la culture locale

Bien qu’éloignés des grands centres, les milieux naturels ne sont pas pour autant dépourvus de traces culturelles. À la faveur de la nuit, une présentation des traditions locales agrémente la journée des amateurs de plein air, en leur offrant une découverte globale du territoire.

Parcs Canada propose des activités inspirantes pour découvrir, de nuit, les richesses culturelles de ses différents parcs nationaux. C’est le cas notamment au Parc national Kouchibouguac, au Nouveau-Brunswick. Théâtre en plein air, légendes micmaques racontées dans un wigwam ou soirées de contes traditionnels acadiens autour du feu sont autant d’activités proposées aux campeurs pour animer leurs soirées et les initier aux différentes cultures de la région.

Soirée de contes en wigwam à Kouchibouguac
Source : Doug Currie

Autre expérience culturelle en nature incontournable, l’activité Foresta Lumina illumine tous les soirs d’été le Parc de la Gorge de Coaticook. En empruntant le sentier multimédia, les visiteurs plongent dans un monde merveilleux et partent à la découverte des personnages qui peuplent les légendes du parc. Énorme succès, l’animation a attiré 156 000 visiteurs en 2016 et a reçu de nombreux prix, notamment à l’international.

Foresta Lumina, utiliser le potentiel de la nuit en tourisme
Source : Foresta Lumina

Ainsi, l’éloignement caractéristique des espaces naturels leur permet de se distinguer de l’offre touristique urbaine. La vue d’un ciel dégagé et d’une nuit profondément noire plonge le visiteur dans une ambiance particulière, permettant aux promoteurs d’exploiter un évènement naturel pour faire rayonner leur image de marque.

   Ne manquez pas notre article sur Les nouvelles stratégies tarifaires pour les attractions.
Après des décennies à fixer un prix d’entrée unique et à le maintenir toute l’année, des attractions s’approprient des modèles de gestion des revenus répandus dans l’aérien et l’hôtellerie, tels que la tarification dynamique et les programmes de fidélisation.

Sources :

– Gendron, Stéphanie. « C’est à Kamouraska qu’on admire le plus beau coucher de soleil au Canada! », Le Journal de Québec, 16 février 2017.

– Moore, Jamie. « Epic Moonlight : Night Activities for Adventurers », Smarter Travel, 6 mars 2017.

Sites Web :

Agence Parcs Canada

couchersdesoleil.com

Foresta Lumina

Parc national et lieu historique national Kejimkujik

Parc national Kouchibouguac

Image à la une: Unsplash

Other Insights

3 strategies to raise awareness of your sustainable practices and offers

Travellers are adopting increasingly green behaviour and expect similar changes from tourism businesses.

READ MORE

The Rise of Authentic Experiences

This summary presents managerial-type information about the Authentic Experiencer. It was designed as a practical tool dedicated to Quebec tourism managers.

READ MORE

The ABC of a seduction operation with residents

Staycation, or “locatourism”, does not date from the pandemic, but is a trend that has been growing in importance for several years. 

READ MORE
3
02/2019
AUTEUR
Camille Derelle Aubut
ÉCLAIREZ VOS IDÉES

Exploiter le potentiel de la nuit en nature

Read IN ENGLISH

Loin de l’effervescence de la vie nocturne des grands centres, les attractions en nature exploitent de plus en plus le potentiel touristique de la nuit.

Regarder vers le ciel

Alors que les villes ne cessent de croître, la pollution lumineuse qui accompagne ce phénomène ne permet plus aux populations urbaines de profiter pleinement de la beauté d’un ciel étoilé. Pour les citadins, l’observation des astres constitue dorénavant un luxe réservé au temps des vacances et la Voie lactée est devenue un produit touristique à part entière. Ainsi, les destinations nature proposent de plus en plus des produits uniques où se mêlent aventure, découverte et expériences culturelles inédites.

En Nouvelle-Écosse, le parc national et lieu historique national Kejimkujik porte le titre officiel de réserve de ciel étoilé (RCE) décerné par la Société royale d’astronomie du Canada. Cette reconnaissance garantit aux visiteurs de vivre une expérience d’observation unique, peu importe la période de l’année. Le parc s’est engagé à œuvrer à la protection et à la mise en valeur de la visibilité de la voûte céleste sur son territoire, à la sensibilisation aux effets de la pollution lumineuse et au développement d’activités d’interprétation. Une trousse d’outils astronomiques est disponible à la location, des spectacles et des récits au coin du feu témoignent de la forte présence des astres dans les légendes autochtones et des excursions nocturnes en canot permettent l’observation des étoiles avec un guide.

Source: Parc national et lieu historique national Kejimkujik

Si les aurores boréales et les panoramas nocturnes d’exception offrent l’occasion de vivre des expériences uniques, le crépuscule présente également un spectacle qui permet aux destinations touristiques de se démarquer. Le village de Kamouraska, au Québec, se voit ainsi régulièrement décerner le prix du plus beau coucher de soleil au Canada par les visiteurs et les professionnels de l’industrie touristique. En 2016, la région du Bas-Saint-Laurent a choisi d’intégrer le phénomène à sa campagne de promotion en lançant deux concours. Le premier, « Prescription d’un coucher de soleil » permettait aux internautes d’envoyer une des six photos de coucher de soleil prises sur le territoire à leurs amis en manque de vacances ou de vitamine D. Le deuxième, « La Grande Chasse aux couchers de soleil », récompensait le meilleur cliché pris dans la région à la brunante.

Source : couchersdesoleil.com

S’aventurer au cœur de la nuit

Explorer la nature de nuit favorise une immersion profonde dans l’environnement, invite au ressourcement et facilite la rencontre avec une faune qui se fait discrète en journée.

Excellent moyen de porter un regard différent sur un territoire, les safaris de nuit attirent les visiteurs qui veulent découvrir les habitudes nocturnes des animaux. À Saint-Thomas, une des Îles Vierges des États-Unis, une excursion en kayak à fond transparent est proposée par le Frenchman’s Reef & Morning Star Marriott Beach Resort. Équipés de lumières LED, les curieux qui souhaitent observer la faune marine après le coucher du soleil sont encadrés par un guide en planche à pagaie qui leur expose les spécificités de l’écosystème local et les initie aux valeurs écologiques. Attirés par la lumière, les tarpons, les raies et les tortues se plaisent à venir saluer leurs visiteurs nocturnes.

Kayak nocturne dans les Îles Vierges
Source : Marriott International

Au Colorado, Lakota Guides, une entreprise spécialisée dans le tourisme d’aventure, offre une sortie en rafting avec des jumelles de vision nocturne. Les participants peuvent ainsi vivre les sensations fortes propres à l’activité, décuplées par l’obscurité, mais aussi observer les étoiles, la flore et les animaux qui vivent le long du fleuve Colorado. Le recours à la vision nocturne permet à l’entreprise de se démarquer grâce à une expérience unique, au croisement entre exploration de la nature et utilisation de nouvelles technologies.

Découvrir la culture locale

Bien qu’éloignés des grands centres, les milieux naturels ne sont pas pour autant dépourvus de traces culturelles. À la faveur de la nuit, une présentation des traditions locales agrémente la journée des amateurs de plein air, en leur offrant une découverte globale du territoire.

Parcs Canada propose des activités inspirantes pour découvrir, de nuit, les richesses culturelles de ses différents parcs nationaux. C’est le cas notamment au Parc national Kouchibouguac, au Nouveau-Brunswick. Théâtre en plein air, légendes micmaques racontées dans un wigwam ou soirées de contes traditionnels acadiens autour du feu sont autant d’activités proposées aux campeurs pour animer leurs soirées et les initier aux différentes cultures de la région.

Soirée de contes en wigwam à Kouchibouguac
Source : Doug Currie

Autre expérience culturelle en nature incontournable, l’activité Foresta Lumina illumine tous les soirs d’été le Parc de la Gorge de Coaticook. En empruntant le sentier multimédia, les visiteurs plongent dans un monde merveilleux et partent à la découverte des personnages qui peuplent les légendes du parc. Énorme succès, l’animation a attiré 156 000 visiteurs en 2016 et a reçu de nombreux prix, notamment à l’international.

Foresta Lumina, utiliser le potentiel de la nuit en tourisme
Source : Foresta Lumina

Ainsi, l’éloignement caractéristique des espaces naturels leur permet de se distinguer de l’offre touristique urbaine. La vue d’un ciel dégagé et d’une nuit profondément noire plonge le visiteur dans une ambiance particulière, permettant aux promoteurs d’exploiter un évènement naturel pour faire rayonner leur image de marque.

   Ne manquez pas notre article sur Les nouvelles stratégies tarifaires pour les attractions.
Après des décennies à fixer un prix d’entrée unique et à le maintenir toute l’année, des attractions s’approprient des modèles de gestion des revenus répandus dans l’aérien et l’hôtellerie, tels que la tarification dynamique et les programmes de fidélisation.

Sources :

– Gendron, Stéphanie. « C’est à Kamouraska qu’on admire le plus beau coucher de soleil au Canada! », Le Journal de Québec, 16 février 2017.

– Moore, Jamie. « Epic Moonlight : Night Activities for Adventurers », Smarter Travel, 6 mars 2017.

Sites Web :

Agence Parcs Canada

couchersdesoleil.com

Foresta Lumina

Parc national et lieu historique national Kejimkujik

Parc national Kouchibouguac

Image à la une: Unsplash

AUTRES ARTICLES

Pandémie et tourisme durable: pourquoi et comment faire évoluer votre organisation en 5 étapes

Le consommateur de 2020 est informé et exigeant. Il s’attend à ce que les entreprises agissent selon ses valeurs personnelles.

LIRE PLUS

6 conseils marketing simples pour rebondir en temps de pandémie

Voici 6 conseils marketing pour se préparer à une saison touristique hivernale inédite et à l’année 2021, où nos habitudes seront probablement encore chamboulées.

LIRE PLUS

L’ABC d’une opération séduction auprès des résidents

Le staycation, ou locatourisme, ne date pas de la pandémie, mais constitue une tendance qui gagne en importance depuis plusieurs années.

LIRE PLUS